Mazette, La Gazette !

Mais qu'est-ce que La Gazette ? C'est d'abord, et je crois que c'est ce qui me touche le plus, l'initiative audacieuse d'une journaliste indépendante (dans tous les sens du terme : personnel et professionnel ) de créer de toutes pièces une publication imprimée ! Oui, vous avez bien lu ! Et vous pouvez faire brûler un cierge à Johannes Gensfleisch zur Laden zum Gutenberg.
Isis écrit avec talent, imprime avec humanité, et distribue avec abnégation. 
 
Son sujet de prédilection ? La mode. Dieu sait que ce n'est pas ma première tasse de thé du matin, quoique... disons que cela fait parti du Grand Tout de la civilisation, de la création, de la rigolade et de la lutte des classes. Mais la grande élégance morale d'Isis me fait chérir ses écrits.
 
C'est en m'amusant justement des clins d'oeil modesques mais-pas-que de Sophie Fontanel sur son compte Instagram que par bonds de saute-mouton je suis arrivée jusqu'à Isis, la bien-nommée (Isis, déesse du panthéon égyptien aurait inventé l'écriture ...). 
Par le biais de son blog elle s'interroge notamment, et nous avec, sur la pertinence et l'impact des réseaux sociaux dans notre quotidien,  les relations hommes-femmes, notre rapport à l'image, l'évolution et les dérives d'une société malade de la consommation etc.
Elle met les pieds dans le plat, avec un grand naturel, reste toujours courtoise et délicate, sans jamais tomber dans la mièvrerie.
 
Toutes ces qualités se retrouvent dans sa publication, tant au niveau de son écriture que celle de ses contributeurs.
On aimerait plonger parfois dans plus de fond, de développement, mais finalement la fraîcheur évoquée plus haut reste encore la garantie d'une profonde justesse.
Voeu pieux : le format de la fameuse Gazette tient en un feuillet recto-verso (un in-plano ?). Y sont casés nombre d'articles et de billets d'humeur. En conséquence de quoi, le texte y est composé... allez, en corps 5 ou 6 ?
Perso, j'ai parfois du mal à déchiffrer... et non, je suis loin d'avoir basculé du côté obscur de la carte vermeil ! Un peu plus de confort de lecture ne nuirait pas à la qualité du tout ; je dis ça, einh, j'imagine le ou la pauvre graphiste s'arracher les cheveux à chaque livraison...
 
Alors, vous vous abonnez ? Le n° 6 est dans les bacs !
Ça fait oldstyle, "bacs" ? Et "gazette", alors ? On ne peut pas faire plus XVIIIème siècle. Ah, Diderot, l'esprit des Lumières... Non, en fait, la Gazette, un des plus anciens périodique de France, est née au XVII ème siècle, et l'on dit qu'il fût un journal très impartial. On me souffle également qu'une "Gazette du Bon Ton" vit le jour au début du XX ème, cornaqué par Michel de Brunhoff, non, pas celui de Babar, l'autre, celui du Vogue Français. Que de belles fées penchées sur ce berceau... 
 
P.S : Isis vient d'annoncer la fermeture de son blog ce jour ; je vous invite donc plus que jamais à retrouver sa pertinence (et son impertinence) en direct dans La Gazette.

http://lapetitegazettedelamode.net

http://isisdepaname.blog.fr/

voilà l'exclamation qui me vient à chaque fois que je trouve la petite enveloppe brune, envoyée par madame de sévigné d'isis de paname dans ma boîte aux lettres. ça me fait plaisir de recevoir du courrier plutôt qu'un courriel (l'affreux mot) ou une newsletter.
surtout qu'Isis n'habite pas très loin de chez moi, le quartier d'à côté en fait. ce qui rend encore plus précieux le côté épistolaire. ok, elle n'écrit pas qu'à moi, elle doit bien avoir un petit millier de lectrices et lecteurs. ou plus ? je le souhaite de tout coeur.
03 Nov 2015
Air du temps

Commentaires   

0 #1 Valérie 09-12-2015 19:01
Oh merci infiniment pour ce bel article !!!!
Bravo aussi pour votre plume !!
Valérie (Isis) et sa team
Citer
11:59